Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘gingembre’

Ce petit plat peut être servi en entrée, ou en accompagnement d’autres plats japonais. Au Japon les concombres sont plus fins, plus croquants et moins aqueux qu’en Europe, je trouve qu’ils ont beaucoup plus de goût. Je ne sais pas si on peut trouver ce genre de concombres en France…

En Guyane ou j’habite actuellement on peut trouver des petits concombres, pas exactement comme les japonais mais ça fait l’affaire.

  • 2 petits concombres (ou un moyen)
  • 1 cc de sel fin
  • 1 cs de vinaigre de riz
  • 1 cc de sucre en poudre
  • 1 cc de sauce soja (de la Kikkoman pour moi)
  • 1 cm de gingembre frais

Éplucher les concombres (on peut laisser la peau s’ils sont bio), les couper en 2 dans la longueur et les émincer en fines rondelles. Placer les rondelles de concombre dans un bol, ajouter le sel fin , bien mélanger et laisser dégorger au moins 30 minutes.

Presser le concombre à la main au dessus d’une passoire pour expulser le maximum de jus. Dans un bol, dissoudre le sucre avec le vinaigre. Ajouter le concombre et le gingembre finement râpé. Goûter et ajuster la quantité de sel en ajoutant la sauce soja.

Laisser reposer 30 minutes au frigo (c’est pas indispensable, mais c’est meilleur un peu frais (mais pas non plus glacé)) puis servir.

(Pour plus de classe, on peut ajouter au dernier moment des graines de sésame grillées)

Publicités

Read Full Post »

Encore une recette chinoise, très facile à réaliser.

Pour 1 personne:

–  100-150 g de filet de poisson (rougets pour moi)

– quelques fines tranches de gingembre

– 1 cs de gingembre

– 1 cs de sauce soja

– 1 cs de saké (ou vin de riz chinois)

– 1 cs de vinaigre de riz

– 1 cc de sucre

– 1 ciboule chinoise, ou un peu d’oignon nouveau

– 1 cs d’huile neutre

– 1/2 cc d’huile de sésame

Choisir une petite assiette ou une coupelle qui rentre dans un cuit vapeur (j’ai zappé cette étape, du coup j’ai du changé d’assiette car la première était trop grande). Mélanger la sauce soja, le sucre, le  saké et le vinaigre dans cette assiette, puis placer le poisson. Émincer les lamelles de gingembre en fines lanières, puis les disposer sur le poisson.

Faire chauffer les deux huiles dans une petite poêle. Lorsqu’elle commence à fumer, la verser sur le poisson (attention aux projections!). Faire cuire le poisson dans son assiette à la vapeur pendant 10 à 15 minutes, selon l’épaisseur des filets…

Parsemer de ciboule et poivrer juste avant de servir. On peut rajouter un peu de vinaigre si ça manque d’acidité.

Read Full Post »

Chaï

Le chaï est la boisson indienne par excellence. Ici il est préparé très concentré en thé et en lait, comme en Inde où on le sert dans des petits verres.

Pour une tasse
– 150 mL d’eau
– 1,5 cc  de thé noir
– 2 cc de lait concentré sucré
– 1/4 de cc de mélange d’épices pour chaï  (gingembre, cardamome, cannelle, clous de girofle, poivre noir)

Faire bouillir l’eau, y ajouter le thé et les épices; couvrir et laisser infuser 3 minutes.
Filtrer, ajouter le lait concentré en goûtant pour trouver le bon équilibre entre le sucre et l’amertume du thé, bien mélanger.
Aérer le thé  en le transvasant avec classe plusieurs fois entre deux tasses. Servir!

 

Remarques:
– l’ajout d’épices est facultatif; en Inde la plupart du temps le thé est servi nature, juste avec du lait et du sucre. Ce mélange est très facile à faire chez soi: concasser au pilon des bâtons de cannelle, clous de girofle, grains de cardamome et grains de poivre noir; ajouter du gingembre râpé et séché (éviter le gingembre en poudre). Conserver le mélange à l’abri de la lumière.
– le choix du thé est important: il doit être très fort en goût. Le meilleur pour ce genre de préparation est le thé qu’on trouve en épicerie indienne, notamment la marque PG Tips, une marque de thé britannique. A défaut, utiliser du « Deux Daims » ou »Deux Gazelles », du thé de Ceylan que l’on trouve dans les épiceries orientales.
– il y a plusieurs méthodes possibles pour obtenir un chaï fort en thé et en lait. On peut cuire le thé, avant ou après l’ajout du lait. Personnellement je trouve que ça dénature un peu le goût du thé et peut le rendre très âpre.

– on peut aussi utiliser des sachets de thés, c’est plus pratique car pas de problème pour doser le thé, et pas besoin de fine passoire non plus. Mais il faut bien choisir la marque (éviter à tout prix les célèbres sachets jaunes, c’est infect avec), moi j’utilise les sachets PG Tips. Par contre comme il y a moins de thé dans ces sachets que dans ma recette, je ne mets que 100 ml d’eau environ, et 1-1.5 cc de lait concentré sucré.

Read Full Post »